Solutions & Services Informatiques pour entreprises.

Vous avez des questions ? Appelez nous au 04 78 22 71 42

La cyberfraude au coeur des entreprises

Selon l’association des directeurs financiers et d’Euler Hermes plus de 80% des entreprises interrogées ont été touchées par une tentative de fraude dans l’année 2016. Avec des outils toujours plus perfectionnés ces escroqueries tendent à se multiplier.

 

 

Si il y a bien un secteur qui ne connait pas la crises c’est sans doute celui du marché de la cybercriminalité. Aujourd’hui, il se porte même à merveille, générant des milliards de dollars cette année. Une étude réalisée par la DFCG (l’association des directeurs financiers et de contrôle de gestion) et par Euler Hermes démontre que sur 200 entreprises interrogées 81% d’entre elles on fait l’objet d’une tentative d’escroquerie dans l’année 2016. Un quart de ces sociétés ont quant à elles été atteintes plus de cinq fois. Elles craignent désormais que cela se reproduise au cours de l’année en cours. Les avancées technologiques ne cessant de croître, les méthodes et les tentatives se démultiplient à un rythme effréné.

 

 

La fraude au président en tête

 

La plus célèbre  est connue sous le nom de « la fraude président en tête ». Elle est d’une simplicité déconcertante et pourtant, terriblement efficace. Via un email adressé au service de comptabilité, le fraudeur utilise l’identité du président de l’entreprise pour demander d’effectuer un virement sur un compte. Souvent le caractère urgent et confidentiel est mis en avant afin que les victimes n’aient pas le temps de faire des recherches plus approfondies.

 

 

Les entreprises sensibilisent de plus en plus leurs collaborateurs face à ce risque. On compte 90% des entreprises qui l’ont fait contre 63% l’année précédente. Les préjudices peuvent coûter très cher aux victimes. 10% des sociétés impactées déclarent que le préjudice serait supérieur à 100 000 euros.

 

 

 

Que faire en cas d’escroquerie?

 

Le premier réflexe que vous devez avoir est celui de porter plainte. Les services de police oeuvrent efficacement afin de lutter contre se type d’escroqueries. Il est important de former toujours plus les collaborateurs afin que ses événements ne se produisent pas. Les réflexes, et l’analyse du contexte lors d’une telle situation sont sans doute les outils les plus efficaces pour lutter contre ce type de fraudes. 53% des tentatives ont été déjouées grâce à la bonne réaction d’un collaborateur.

 

 

Songez à réaliser une cartographie des risques afin de cibler les failles potentielles. Vérifiez la fiabilité de votre système informatique en réalisant des tests d’intrusion. Par la même occasion Saône Valley Informatique vous suggère de vérifier si vos données sont bien sécurisées pour éviter toute intrusion de Ransoware qui pourrait nuire à votre activité. Pensez à la sauvegarde décentralisée sur le Cloud pour optimiser votre sauvegarde.